Rebondissement sur le massacre du 06 Février 

*Le bal de l’impunité pour la Guardia Civil continue!!!*Le juge d’instruction numéro 6 de Ceuta a *classé l’affaire concernant les

morts de 15 personnes qui tentaient d’arriver, depuis le Maroc, à la nage

sur la plage de Tarajal* de l’enclave espagnole de Ceuta. Pourtant

l’utilisation de balles de caoutchouc et de matériel anti-émeute avait été

utilisé pour les empêcher d’atteindre la côte. Le juge n’a pas cependant

pas constaté de délit dans l’usage de ce matériel de la part des agents de

la Guardia Civil ni de prévarication dans la décision prise d’avoir

refouler directement vers le Maroc les 23 autres personnes qui elles

avaient réussi à atteindre la plage.

*La juge relaxe dont les 16 gardes civils* qui avaient été mis en examen

pour la mort de ces 15 personnes. L’ordonnance exclue la valeur des images

et *souligne la responsabilité des victimes : « Les migrants ont assumé le

risque d’entrer illégalement dans le territoire espagnol* par la mer, à la

nage, faisant de plus abstraction des agissements dissuasifs tant des

forces marocaines que de la Guardia Civil » (!!!!)

L’accusation populaire fera appel de cette décision judiciaire devant

l’Audiencia Provincial.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s