Archives de Catégorie: égalité de plein droit entre nationaux et migrants régularisés

Sa 21.03.2015 13H, Berlin: Nous soutenons le mouvement « My right is your right » (Mon droit est ton droit): Manifestation lors de la journée mondiale contre le racisme, Spreewaldplatz, Berlin-Kreuzberg

10407879_809258139122113_722778891443886222_n

Voici l’appel à manifester que nous avons signé:

MY RIGHT IS YOUR RIGHT!

Manifestation lors de la journée mondiale contre le racisme

21. mars 2015 | 13h |

Spreewaldplatz, Berlin-Kreuzberg

Nous appelons à manifester à l’occasion de la journée contre le racisme: Nous voulons lever notre voix contre le racisme, l’attitude anti-rom, l’hostilité face à l’Islam, l’antisémitisme et contre la politique migratoire inhumaine de l’Allemagne et de l’Europe. Pendant que des entreprises allemandes comme Heckler & Koch exportent leurs armes vers des régions en crise, des hommes meurent en Méditerranée en fuyant des conflits armés et les guerres. Pendant que des gouvernements européens concluent des accords économiques qui scellent l’exploitation et pauvreté en dehors de l’Union européenne on empêche des hommes de migrer vers l’Europe.
Les nouveaux murs en et autour de l’Europe sont une continuité du colonialisme européen. Par la pratique du Racial Profiling, la Police, l’Administration et les institutions continuent en Europe ce que l’agence de « protection » des frontières Frontex fait aux frontières extérieurs de l’Europe. Le 21 Mars 2015, lors de la Journée Globale contre le racisme, nous voulons tous ensemble faire entendre notre colère dans la rue contre cette politique méprisante!

Depuis plus de deux ans, des réfugiés et des gens qui les soutiennent luttent contre le racisme institutionalisé en Allemagne et en Europe. Nous sommes solidaires avec mouvements protestataires et auto-organisés des refugiés.
Les revendications des réfugiés sont l’abolition complète de l’obligation de résidence et la domiciliation sous condition, l’arrêt des hébergements dans les camps et l’arrêt de toutes les expulsions. Le droit de séjour, le droit à la formation, la possibilité de travailler et le droit au logement librement choisi ! Mettons un terme à l’isolement social des réfugiés voulu par la politique.

Le gouvernement allemand projette actuellement avec la modification du droit de séjour et des modalités d’expulsion un durcissement radical du droit d’asile. L’emprisonnement des candidats expulsables sera systématisé et par des mesures d’interdiction de séjour le droit d’asile sera contourné. Cette proposition de lois doit entrer en vigueur en été 2015.

Au lieu de ce durcissement, nous exigeons des améliorations immédiates: logements, prestations sociales, allocation chomage et accès aux soins médicaux pour tous les réfugiés. Nous revendiquons l’accés illimité au marché du travail. Pour ceux qui ont trouvé une colocation, une chambre ou tout autre forme de logement, nous demandons la prise en charge des frais par les autorités régionales du land de Berlin pour la Santé et le Social (LaGeSo). Nous demandons que les enfants et les adolescents habitant dans les hébergements d’urgence soient admis dans les jardins pour enfants et les écoles municipales. Les autorités régionales du land de Berlin pour la Santé et le Social (LaGeSo) doit veiller à ce que les réfugiés puissent se déplacer et obtiennent des tickets de métro (BVG). Les controles racistes pratiqués pa la police fédérale, la police berlinoise, le personnel de la BVG ou de la Deutsche Bahn dans les espaces publiques et plus particulièrement dans les transport en commun locaux ou de grandes lignes doivent cesser tout de suite.

La campagne MY RIGHT IS YOUR RIGHT! est une coalition d’artistes, d’activistes, de juristes, de réfugiés, de représentants d’Église, d’association, de syndicats, d’association de quartiers et d’individus. Ce qui nous unis est la volonté de prendre plus fortement part à la politique d’accueil des réfugiés à Berlin, ce qui ne sera possible que si nous unissons nos forces. Notre campagne veut créer un espace pour l’auto-prise en charge et la responsabilisation afin de rendre public la lutte contre les différentes formes de discrimination. Les réfugié sont souvent victimes discriminations multiples. Nous voulons donner tous ensemble l’impulsion d’un changement politique. C’est pour cela que nous descendons dans la rue le 21.3.2015.
Venez à la manifestation le 21.3.2015

Kontakt: info@myrightisyourright.de
www.myrightisyourright.de
http://www.facebook.com/MyRightIsYourRight

Soutiens de l’appel à descendre dans la rue : My Right is Your Right!:

African Refugees Union
AfricAvenir International
akademie der autodidakten
Asyl in der Kirche Berlin e.V.
Ballhaus Naunynstrasse
Berlin Postkolonial e.V.
Berliner Entwicklungspolitischer Ratschlag
Bewohner_innen der Gerhart-Hauptmann-Schule
borderline europe – Menschenrechte ohne Grenzen e.V.
Bündnis gegen Rassismus
Deutsches Theater
Flüchtlingsrat Berlin
GEW Berlin
GLADT e.V.
GRIPS Theater
International Women Space
JugendtheaterBüro Berlin
KuB Kontakt- und Beratungsstelle für Flüchtlinge und Migrant_innen e.V.
KulTür auf!
Lesbenberatung Berlin
LesMigraS
Maxim Gorki Theater
Migrationsrat Berlin-Brandenburg MRBB
NIO Nachbarschaftsinitiative Ohlauer
ReachOut Berlin
Refugee Club Impulse
Refugee Strike Berlin
Republikanischer Anwältinnen- und Anwälteverein RAV
Studio Я
suite42 (theaterkollektiv)
Theater an der Parkaue
Theater Expedition Metropolis
Women in Exile
XENION e.V.

CISPM Berlin

Voix des Migrants

Droits des Migrant

Alignement for Dignity

Traduction: C.W. et L.J.C.

Vidéo

[ Marche Pour la Liberté] Vidéo de Claudio: 26.06.2014 Manifestation à Bruxelles

Migrants, Réfugiés et Sans Papiers de la Belgique, de la France, de l’Allemagne, de la Hollande, de l’Italie, se sont retrouvés à Bruxelles, à l’arrivée de la « Marche pour la Liberté » de Strasbourg à Bruxelles commencée le 18 mai. Différentes langues politiques, milieux et trajectoires sont réunis dans cette semaine d’action du 22 au 28 juin 2014. base d’un défi à l’ordre du criminel régime frontalier européen. C’est près de mille migrants sans papiers et réfugiés qui ont interpellé le monde médiatique et sociopolitique européen à travers une énergique dénonciation des crimes de la politique migratoire europénne. Les politiques ont souvent présenté des migrants comme étant des envahisseurs, des incapables fuyant la misère de leur propre société.

C’est au grand désenchantement de ces politiques racistes que les portes paroles de tous les migrants du monde entier ont laissé entendre à Bruxelles qu’ils n’étaient pas des pauvres, mais des innocents appauvris par l’envahisseur européen, qui, par l´exportation de la guerre tue le peuple africain et asiatique en le contraignant à la migration. Pour l’argumentaire étique, les sans papiers ont sans cesse relevé le paradoxe d’une Europe revendicatrice de la maternité des droits de l’homme quand on constate sa volonté absolue de tuer le migrant à l’intérieur comme à l’extérieur de ses frontières. l’on a rappellé au contribuable européen qu’il était victime dúne escroquerie étatique dont le butin est destiné à financer l’impérialisme et l’assujetissement de l’Autre.
Par ailleurs c´est avec beaucoup de satisfaction que l’on a écouté le discours fortement politique et intellectuel de quelques migrants qui sont une preuve que ce n’est pas « la racaille » qui se présentait en interlocuteur des parlementaires et chefs d’Etats européens. Il reste néanmoins à faire remarquer que ce discours politique devrait émerger de tous les collectifs des migrants afin de rendre la lutte définitivement populaire. Si le travail des activistes européens a été une fois de plus remarquable lors de cette énième caravane pour la liberté, il faudrait que l’autonomie des sans papiers dans la prise des décisions soit pronée et encouragée par les activistes non réfugiés. Ainsi l’on pourrait s’attendre dans les prochains mois, à voir et à écouter dans les rues européennes deux millions de personnes, migrants et non migrants, donner de l’énergie pour ramemer l’Europe du côté de l’humanité.

MARCH-POSTER-A2-Dates2