Archives de Catégorie: Suisse

01-15.04.15: €œAMBERLIGHT 2015: UNE OPE‰RATION POLICIÈRE POUR DE‰TECTER LES VOIES DE MIGRATION ET CAPTURER LE NOMBRE LE PLUS HAUT POSSIBLE DE SANS-PAPIERS

AVERTISSEMENT AUX VOYAGEURS

SOUS LE NOM DE €œAMBERLIGHT 2015€, UNE OPE‰RATION POLICIÈRE AURA LIEU DU 1. AU 15. AVRIL DANS L’€™UE ENTIEˆRE.

EN COOPE‰RATION AVEC FRONTEX, DES POLICIERS NATIONAUX VONT CHASSER LES SANS-PAPIERS PENDANT CES DEUX SEMAINES. ILS VEULENT DE‰TECTER LES VOIES DE MIGRATION ET AUSSI CAPTURER LE NOMBRE LE PLUS HAUT POSSIBLE DE SANS-PAPIERS.

S’€™IL VOUS PLAIŽT, PRE‰VENEZ TOUS LES GENS SANS PAPIERS!

IL FAUT S’ATTENDRE À PLUS DE CONTRO”LES SURTOUT DANS LES TRAINS, LES GARES, LES AEROPORTS, SUR LES AUTOROUTES ET AUX FRONTIEˆRES EUROPE‰ENNES  INTERNES.

PERSONNE N’EST ILLE‰GAL!

Publicités
Vidéo

[Voix des Migrants / Vois des Migrants] Video Interview-rencontre: le periple de Karim en Suisse

Vidéo

[Voix des Migrants / Vois des Migrants] Video Interview-rencontre avec un activiste de la « Autonome Schule » en Suisse

Vidéo

[Voix des Migrants/Vois des Migrants] Video Interview-rencontre avec une activiste en Suisse

[CISPM]: Déclaration finale journées internationales 13-16 Novembre 2014 Rome (Italie) / Final Declaration of the International Days of Rome (Italy) – 13th to 16th of November / Dichiarazione finale giornate internazionali 13-16 Novembre 2014, Roma

English below ++++ Italiano +++


FRANCAIS


Déclaration finale journées internationales 13-16 Novembre 2014 Rome (Italie)

Les journées internationales de rencontres/d’actions organisées à Rome du 13 au 16 novembre par la Coalition Internationale des Sans-papiers, Migrant-e-es, Réfugié-e-s et Demandeur d’asile (CISPM) ont vu la participation de délégués en provenance de la France, la Suisse, la Belgique, l’Espagne, la Grèce, l’Allemagne, la Tunisie, la Hollande, la Pologne et évidemment de l’Italie.

Ces journées se sont déroulées dans un contexte où l’Europe a choisi de traiter la crise économique et sociale par l’accentuation de politiques d’austérité imposées par la Banque Centrale Européenne et les mesures de repli sécuritaire et discriminatoires de l’Union Européenne et de ses pays membres vis-à-vis des migrants, réfugié-e-s et demandeurs d’asile (le règlement Dublin III, les différents accords bilatéraux ou autres mesures anti-migrants).

Nous sommes de ceux qui pensent que Lire la suite